Quand Béatrice CARON membre de la commission Avenir sonne le coup de sifflet final avant même le début du match…

247
0
Partager :

Dans une interview accordée à OPTION FINANCE, Béatrice CARON, Vice Présidente de la CPME et membre de la mission sur l’avenir des professions du chiffre affirme dans un premier temps qu’en tant que membre de la commission, il ne s’agit en aucun cas d’exprimer une opinion sur cette réforme.

15 lignes plus bas, elle estime que cette réforme est une très bonne nouvelle pour la CPME car cette mesure supprime une charge à toutes les TPE PME qui entrent dans ces nouveaux critères au motif qu’un mandat de commissaire aux comptes présente un coût qui n’est pas insignifiant.

Elle continue en affirmant que la CPME sera vigilante à ce que le Gouvernement ne compense pas cette décision par une nouvelle obligation. En clair, la proposition faite par la CNCC sur la mission de réviseur légal prend du plomb dans l’aile.

Nous ne pouvons que nous étonner de ces déclarations alors que la commission n’a pas encore débutée ses travaux.

Après le rapport IGF signé avant même d’avoir entendu les professionnels du chiffre, voilà maintenant que la vice présidente de la commission chargé d’analyser avec un œil critique ledit rapport et de réfléchir à l’avenir de nos professions du chiffre rend ses conclusions avant même d’avoir débuté sa mission.

En langage médical cela signifie que le pronostic vital est engagé et qu’on prépare ainsi mieux la famille du patient au pire.

Nous ne pouvons bien évidemment nous satisfaire de telles déclarations qui renforce la légitimité d’un Mouvement du Chiffre au Service de l’Economie de Demain.

 

Rejoignez nous! 

[EX&D] vous!

Partager :